Vous avez commencé l’informatique voilà un bon moment. Vous avez subi les changements de systèmes, les re-installations, les attaques de virus, la perte de toutes vos données, et ça y est, vous commencez à avoir le sentiment que l’informatique vous procure plus de plaisir que de désagréments. Le problème, c’est que ça se sait autour de vous. On fait donc appel à vous pour des dépannages « par téléphone », où votre effort d’imagination doit se surmultiplier pour traduire les informations étranges que l’on vous donne : « tout a disparu! », « ha non, il n’y a pas de corbeille », « j’ai fait comme tu m’as dit, mais rien ne s’est passé ». Si vous en avez marre de passer des heures angoissantes au téléphone, deux solutions : vous fâcher avec toutes vos connaissances, ou bien adopter le « contrôle à distance ». Cela consiste en pouvoir intervenir sur l’écran de votre interlocuteur à distance, et d’effectuer les manipulations vous-mêmes. Voilà comment faire à peu de frais, car les logiciels sont ouverts.

1ère étape: Comprendre

Vous ne pouvez pas (ou difficilement), laisser votre interlocuteur avec une porte ouverte sur son ordinateur, avec la possibilité de « prise de contrôle ». Il faut donc que ce soit votre interlocuteur qui vous invite à se connecter chez lui. C’est ce qu’on appelle le « mode retourné ».
Votre ordinateur (le dépanneur) doit donc être ouvert à cette requête spécifique, et votre interlocuteur (le dépanné) doit lancer cette requête.
Une fois cette connexion établie, vous pourrez, dans une fenêtre ou en « plein écran », manipuler via la souris et la clavier, l’ordinateur distant.

2ème étape: Préparer votre ordinateur

Votre ordinateur doit être prêt à recevoir la connexion « entrante » du dépanné. Pour cela, il faut que votre firewall laisse entrer le flux du port 5500 vers votre ordinateur. Si vous utilisez un routeur ADSL (LiveBox, FreeBox…), vous devez utiliser la console d’administration pour effectuer cette « ouverture ».

Vous devez aussi connaître votre adresse IP publique, que vous devrez fournir au « dépanné ». Le plus simple pour connaître son adresse IP publique, est de cliquer ici : www.whatismyip.com

3ème étape : le logiciel

Voici l’ensemble des logiciels qu’il vous faudra, en fonction des ordinateurs en présence:

Système Dépanné Dépanneur
Windows RealVNC
Télécharger(*)
RealVNC
Télécharger(*)
Mac OSX VineServer (OSXVNC)
Télécharger
Chicken of the VNC
Télécharger

(*) Pour RealVNC, prendre la « VNC Free Edition for Windows ». Ne pas effectuer l’installation en tant que service, juste les applications.

4ème étape : lancer le « dépanneur »

Sur votre ordinateur, lancez :

  • – sous Windows : RealVNC Viewer en « Listen Mode » :
  • – sous Mac : Chicken of the VNC, menu Connexion, Ecoute du serveur :

    (cliquez sur démarrer)

5ème étape : lancer le dépanné

Cette étape est la plus dure. En effet, il va vous falloir, à distance, demander à votre interlocuteur d’effectuer les opérations suivantes.


Sous Windows:

  • – télécharger et installer simplement RealVNC (voir plus haut)
  • – lancer : RealVNC Viewer en « User Mode » :
  • – une icône de contrôle VNC apparait alors en bas à droite de son écran. Faire un clic-droit dessus, et sélectionner « Add New Client »:
  • – entrer votre adresse IP publique

– Sous Macintosh:

  • – télécharger et installer simplement VineServer (voir plus haut)
  • – lancer : VineServer
  • – entrer votre adresse IP publique (à la place de 82.83.84.85)

    et cliquer dans « Cible »

Dernière étape : la connexion

Voila, si vous parvenez à voir la fenêtre de l’ordinateur « dépanné » sur votre ordinateur, c’est que vous avez gagné. Désormais, vous avez gagné un « Dan » d’informatique.

Fin de la connexion

A la fin de la connexion, il faut quitter le serveur VNC.

  • Sous Windows: clic-droit dans l’icône VNC -> « Close VNC Server »
  • Sous Mac : quitter l’application VineServer
Catégories : Astuces

3 commentaires

Nat · 30 septembre 2007 à 19 h 54 min

Super bien expliqué ! Je suis épatée par la facilité avec laquelle tu décris ce qui me semblerait à moi un sac de noeuds….
Et si en plus, belle-maman est contente, que demande le peuple !

StiSti · 8 mai 2008 à 11 h 07 min

Bonjour
Chicken of the vnc a changé qu’en est il pour maintenant. Je veux controler un PC depuis mon Mac mais impossible…
J’ai chicken of the VNC sur mon Mac et realVNC sur le PC.
Je suis sur vista d’un coté et leopard de l’autre.
Help Please
Stisti

Philippe ALBERT · 23 mai 2008 à 11 h 59 min

Il existe aussi le service web innovant WizHelp. Il permet de prendre le contrôle d’une machine à distance. Il ne nécessite aucun téléchargement , ni d’installation de logiciel.
Il existe une démonstration qui tourne sous Ubuntu
http://www.wizhelp.com/en/liveDe...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *